Devoir de vigilance

Les consommateurs ne sont pas les seuls responsables!

En tant que consommatrice, je me sens coupable dès que j’achète « du pas cher, made in Ailleurs ». Par ce que je ne favorise pas l’emploi en France – et pourtant je suis créatrice d’une marque Made In France – et surtout par ce que je me doute que les droits du travail ne sont pas respectés lors de la confection du produit en question…

A-t-on vraiment le choix? Oui et non…

Bien-sûr, on peut réduire notre consommation et être acteur du changement mais il faudrait alors qu’on arrête de nous matraquer avec du marketing de plus en plus fin, qui utilise nos données personnelles pour encore plus nous influencer.

On peut aussi n’acheter que de « l’éthiquement correct », en favorisant les marques qui produisent en respectant leur personnel – y compris celui de leur sous-traitants. Mais a-t-on une liste? Un label pour en être sur? L’application de la prochaine loi sur le devoir de vigilance va nous aider dans cette démarche, pour les marques françaises en tout cas.

En effet, un texte de loi sur le devoir de vigilance est en cours d’adoption en France qui « oblige les entreprises françaises à s’assurer que leurs sous-traitants à l’étranger respectent des engagements en matière de droits de l’homme, d’environnement mais aussi de corruption. Pour y parvenir, elles devront mettre en place et communiquer leur plan de vigilance…

Seuls les groupes de plus de 5.000 salariés en France et de plus de 10.000 salariés dans le monde sont concernés par le texte. Le texte ne vise donc que les grosses multinationales comme les groupes Carrefour, Danone ou Vinci, présent dans plus de 100 pays. Dans les faits, entre 150 et 200 entreprises seraient concernées (*).

Ce n’est qu’un début, il faudrait que toutes les entreprises soient concernées, et pas seulement en France, mais c’est un -bon- commencement.

En attendant, mobilisons nous pour le Fashion Revolutionary Day!

Voici ma contribution de cette année :

FASHREV-Celine-Ballet-Reebok

FASHREV-2015-Celine-Ballet-Reebok

Et celle de l’année dernière :

FASHREV-Celine-Ballet-Des-Sacs

FASHREV-2014-Celine-Ballet-Des-Sacs

 

(*) : extrait d »un article du Nouvel Obs

Publicités
Cet article, publié dans Post, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s